Que faire face aux conduites addictives

Page web ou fichier pdf téléchargeable.

         Dans les CFA, le personnel d’encadrement et les formateurs sont de plus en plus souvent confrontés à des jeunes qui présentent, de façon avouée ou non, des conduites de dépendance (usage du tabac, consommation d’alcool ou de drogues, conduites à risques répétitives).

         Ce séminaire a pour objet de permettre aux personnels de mieux comprendre les modalités et les enjeux de ces conduites pour les jeunes concernés, de bien saisir l’interférence des problèmes posés par ces conduites addictives avec les trajets de formation et d’insertion de ces jeunes afin de pouvoir les aider à s’en sortir et à tirer profit de leur temps de formation.

 

PUBLIC

Equipes de direction, formateurs et personnels d’encadrement.

OBJECTIFS

Donner aux formateurs un cadre de réflexion clair et précis sur les manifestations et l’ampleur des conduites addictives chez les jeunes (afin d’éviter l’oscillation entre les attitudes de sous-estimation ou de déni et parfois l’affolement).

 

Les doter de connaissances permettant l’approche de ces questions lors des entretiens menés en tenant compte de la personnalité du jeune.

 

Leur faire connaître les partenaires possibles et les démarches susceptibles d’apporter une aide ou une prise en charge pour les jeunes concernés.

 

CONTENUS

Définition d’une conduite de dépendance.

 

Typologie des conduites addictives.

 

Facteurs sociaux et psychologiques en cause.

 

La sensibilité du jeune à l’intrusion et ses réactions (passage à l’acte etc)

 

La limite entre le normal et le pathologique.

 

Comment se positionner plus clairement face aux comportements et aux propos des jeunes accueillis.

 

Comment prendre en compte la présence de ces conduites addictives dans l’élaboration de projet.

 

Information sur les circuits d’aide et les partenaires pouvant être sollicités.

 

L’accueil spécialisé : la nécessité et les difficultés d’une fonction contenante adaptée à la dynamique psychique adolescente.

MÉTHODE

Apports théoriques.

 

Etudes de cas.

 

Analyse d’observations rapportées.

 

Entraînement à l’entretien.

DURÉE

2 jours